ULTRA MACHUPICCHU TRAIL 100 - 2018

 

Si vous cherchez une course bien sympathique pour le mois de Mars, nous vous invitons à participer à l'Ultra Machu Picchu Trail 100 (UMPT 100). Comme son nom l'indique, cet événement de trail se déroule aux environs du célèbre Machu Picchu (Pérou). Au cours de l'UMPT 100, nous offrons des distances pour tous les goûts : 160km / 100km / 70km / 30km / 15km. En 2018, les festivités débuterons le Lundi 26 Mars avec notre Feria du trail où vous découvrirez nos sponsors et des courses amies. Celle-ci se poursuivra le Mardi 27 Mars. Durant ces deux jours, vous pourrez obtenir votre Kit coureurs et assister à des conférences techniques sur les courses. Puis, vous aurez deux jours de liberté, pour visiter le Machu Picchu si vous le souhaitez, avant le début des courses le Vendredi 30 Mars.

 

Nos trois Ultras ont pour particularités de permettre de parcourir à la fois la jungle péruvienne et les montagnes andines. En effet, le départ des courses est donné de la jungle afin de rallier la ligne d'arrivée à Mollepata dans la zone andine en passant par le col du Salkantay à 4620m. De plus, les distances ultras partagent en grande partie la même route.

 

Pour commencer, le 160km part d'Inkatambo (le gîte de l'Inka en Quechua) en plein milieu d'une vallée de la jungle péruvienne. Les quarante premiers kilomètre, jusqu'à Santa Maria, sont très roulants. Bon nous n'allons pas vous mentir, entre le neuvième et onzième kilomètres, vous allez avoir une jolie petite ascension qui vous mènera dans une exploitation de bananes. Excepté cette petite difficulté, vous allez pouvoir courir tout au long de ces quarante premiers kilomètres.

 

Une fois à Santa Maria, vous débuterez une partie de la course assez spectaculaire. Les vingt kilomètres séparant Santa Maria et Santa Teresa passent par un canyon. Ainsi, vous aurez le privilège de parcourir l'intégralité de ce canyon. Pour être honnête, il est possible de diviser le canyon en deux parties : la première de 10 kilomètres qui est une longue mais douce ascension puis 10 kilomètres de descente agréable. D'ailleurs, juste avant d'arriver à Santa teresa vous devrez traverser le canyon grâce à une petite tyrolienne.

 

À partir de Santa Teresa, le 160km rejoint le tracé du 100km. De là, vous irez en direction d'Hidroélectrica (du nom de la centrale Hidro-électrique). Cette partie de 10km est légèrement vallonnée. Hidroélectrica atteint, vous aurez à suivre le chemin de faire pour un petit aller/retour jusqu'à Aguas Calientes (ou Machu Picchu village). Une fois de retour à Hidroélectrica, les trois Ultras suivront le même parcours. Les coureurs du 70km (ainsi que ceux du 160 et du 100km) vont un peu détester l'organisation car à partir d'Hidroélectrica, l'équivalent d'un kilomètres verticales est au programme. Oui oui, nous vous avons préparer côte de 6,5km pour 950m de dénivelé positif dès le départ pour le 70km ou au milieu du parcours pour le 160 et le 100km. Quand vous atteindrez le sommet de cette petite côte, vous aurez cinq kilomètres de descente pour vous lâchez et vous faire plaisir le temps d'atteindre Lucmabamba pour vous restaurer. Puis, direction Chaullay où vous quitterez la jungle pour attaquer la montagne et les choses sérieuses. Car oui, pour le moment c'était l'échauffement. De Chaullay vous aurez à rejoindre le col du Salkantay à 4620m. Entre l'altitude et l'ascension, cette partie est certainement la plus difficile de l'ensemble des courses. Nous vous conseillons d'aborder cette zone tranquillement car une fois au col du Salkantay, le plus dure sera fait.

 

Quand vous aurez vaincu le col du Salkantay, il ne vous restera plus que vingt-sept kilomètres avant de franchir la ligne d'arrivée. Sur cette dernière grosse partie, vous n'allez faire que descendre, descendre et descendre. Profitez bien de cette ultime descente pour vous refaire une santé et admirez le paysage.

 

Le 30km est certes distance abordable mais comporte une difficulté de taille. En effet, après un départ de Soraypampa (3900m) vous aurez à effectuer un aller/retour jusqu'au col du Salkantay. Autrement dit, vous parcourrez 6km avec 700m de dénivelé positif à plus de 4000m d'altitude, pas facile... Mais, la suite n'est constitué que de descente ce qui vous rendra la vie plus facile. En bref, tout comme les Ultras, une fois le col du Salkantay franchi, la belle vie comme.

Le 15km est quand à lui un parcours beaucoup plus facile. Avec un départ à proximité de Soraypampa en direction de Mollepata tout en suivant le canal Inka, la course offre un tracé constitué exclusivement de descente.

 

En résumé, nous avons des parcours pour tous les goûts. Si vous souhaitez en savoir d'avantage sur l'UMPT 100, je vous invite à visiter notre site ou nous page Facebook. Vous pouvez également prendre contact avec notre directeur de course, Kévin Galvany.

Mail : kgalvany.umpt@gmail.com

Whatapp : +51 940 422 263.

 

Résumé des courses :

 

  • L'UMPT 100 : 160km (ou 100 miles), 8041m de D+ / 7309m de D- à parcourir en 48 heures offrant 6 pts ITRA.
  • La Condor Race : 100km, 5878m de D+ / 4601m de D- à parcourir en 30 heures offrant 5 pts ITRA.
  • La Puma Race : 70km, 4549m de D+ / 3523m de D- à parcourir en 26 heures offrant 4 pts ITRA.
  • L'Atoq Race : 30km, 1101m de D+ / 2149m de D- à parcourir en 7 heures offrant 1 pts ITRA.
  • La Chaski Race : 15km, 288m de D+ / 1220m de D- à parcourir en 3 heures offrant 0 pts ITRA.


Endorphinmag

Janvier 2018.


Endorphinmag : Facebook Feed

Newsletter Endorphinmag
ULTRA TRAIL
TRAIL
UMPT
ADVENTURE RACE
TRAIL ADVENTURE