Raid Amazones Cambodge 2017

EndorphiMag.fr suivra l’équipe angevine, Lesdièselles !!

 
Présentation du team :
Anne-Sophie, Magali et Virginie sont 3 femmes dynamiques qui ont décidé de se lancer un défi un peu fou : participer au raid des Amazones 2017 au Cambodge ! Elles sont ultra motivées pour vivre ce challenge sportif et cette aventure humaine à 200 %.
 
 
NEWS DU JOUR
A l'issu de la première journée, les nouvelles ne sont pas bonnes, Virginie nous a écrit :
"Retour sur notre 1ère journée de raid un peu mouvementée...
17km600 de Trail à travers la jungle Cambodgienne et autour du temple d Angkor... Sous un soleil de plomb !!!
Nous avons terminée l épreuve en 2h38 et fini à la 42eme place sur 75.
Malheureusement, Magali, a dû rejoindre l'infirmerie pour un problème de déshydratation et fièvre.
Nous allons donc devoir continuer la course à 2..et 30 min de pénalités chaque jour...
Mais d'hommes très fières d'avoir pu terminer ensemble la course.
Maintenant dodo car départ dans 6h pour la 2eme épreuve de canoë...😪😢😃😝
À demain pour de nouvelles News..."

 

Communiqué orga "Cette fois, c'est vraiment parti !"

Après un dimanche au bord de la piscine, c'est à la lisière du parc des temples d'Angkor que les 347 concurrentes du Raid avait rendez-vous, ce matin, pour le moment de vérité. Un trail de 17,5 km sans trop de difficultés et sous la bienveillance des dieux cambodgiens. En effet, les conditions météos étaient plutôt clémentes même si beaucoup d'Amazones ont souffert de la chaleur et surtout de l'humidité très présente. Les 134 équipes ont pu tester, pour la première fois, leur esprit de cohésion et dépasser leur limites au coeur de ce magnifique parc des temples d'Angkor. Parmi les images gravées dans la mémoire de plusieurs concurrentes, l'accueil chaleureux de la population, les visages gracieux des enfants et l'efficacité des équipes organisatrices, avec un parfait balisage du terrain.


Premiers kilomètres, premières sensations...
C'est vers 8h qu'Alexandre Debanne a donné le coup d'envoi officiel de la première épreuve avec, en tête, le trio 119, l'équipe de Mériam (non-voyante) accompagnée de Sarah-Jane et Audrey, ses deux co-équipières. Chaque équipe est partie avec 10 secondes d'écart et surtout avec la même détermination, la même envie : prendre du plaisir tout en veillant aux autres. Mais aussi une consigne en tête : bien s'hydrater pour ne pas gaspiller son énergie et éviter la panne sèche. Malgré ces recommandations, quelques déshydratations ont nécessité l'intervention de l'équipe médicale, à l'arrivée.


Plus qu'une course, un moment magique
Beaucoup de concurrentes ont franchi la ligne d'arrivée avec un sourire jusqu'aux oreilles et surtout des étoiles plein les yeux. L'une des images fortes de ce lundi, c'est la haie d'honneur d'une cinquantaine d'Amazones qui a voulu accueillir les dernières équipes de cette épreuve. Pour rajouter à la magie du moment, l'arrivée s'est faite au pied d'un édifice millénaire, surmonté de deux visages sculptés, envahis par des lianes et des racines. Un décor digne d'Indiana Jones ou de Tomb Raider.


Un parc mythique pour une course unique...
C'est donc dans les parcs des temples d'Angkor que s'est déroulée cette première épreuve. Un site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO qui regroupe 93 temples construits entre le IXième et le XVième siécle et dont les visites ne cessent de croitre, chaque année. Plus de 2 millions de billets ont été vendus aux visiteurs sur l’année 2016, pour un chiffre d‘affaire de 62 millions de dollars. Les trois premiers pays qui visitent ce site magique sont la Chine, la Corée du Sud et les Etats-Unis


Une après-midi pour souffler et se détendre !

De retour à l'hôtel, les Amazones n'avaient qu'une seule envie : prendre une bonne douche et profiter d'un bon repas.
Au programme de l'après-midi : tir à l'arc pour les unes, visite d'un éco-village au Golden Silk Farm avec pratique du yoga pour les autres, sans oublier temps libre pour une partie d'entre elles et peut-être l'occasion de profiter d'un bon massage pour récupérer.
Après la course à pied, sortez les pagaies...


Demain, place au sport d'eau avec l'épreuve du canoë. Un parcours de 16 km redouté par la plupart des concurrentes mais qui devraient en surprendre plus d'une. En effet, la course se déroulera sur un site exceptionnel : le village flottant de Kompong Kleang. Un village de pêcheurs construit sur pilotis, situé proche du lac Tonle Sap et qui s'étire sur plusieurs kilomètres.
A noter que ce lac est le régulateur naturel de cet énorme corridor fluvial qui arrive du Tibet avant de descendre 4400km à travers l’Asie du-Sud-Est, pour ensuite se jeter dans la mer de Chine au Vietnam. Bref, un moment qui s'annonce fatiguant mais encore une fois magique !

Plus d'infos sur https://www.raidamazones.com/raid2017/index.php


Endorphinmag : Facebook Feed

Newsletter Endorphinmag