J3 - LES CRETES A TOUTE ALLURE

 

Cette troisième journée de la XXe édition commence donc à Saint Etienne les Orgues. Situé sur le flanc sud de l’imposante montagne de Lure, le village profite d’un climat sec et ensoleillé, favorable au tourisme et promenades forestières. Vous attaquerez la matinée en grimpant la montagne à vélo jusqu’à l’ancienne abbaye de Notre Dame de Lure. Le cadre féérique de ce lieu avec ses hêtres centenaires et son monastère vous permettra de vous rassasier avec le premier checkpoint de la journée, afin de bien prendre des forces pour poursuivre la montée de la Montagne de Lure.

 

Que vous ayez tenté ou non la boucle optionnelle VTT pleine de sensations avec une descente sur piste enduro, vous poursuivrez à pied l’ascension jusqu’à la station de Lure avec son téléski et son observatoire. Vous profiterez alors d’une activité biathlon où vous pourrez vous amuser à tirer à la carabine. Vous entamerez alors un long trail sur les crêtes de Lure et son Sommet de l’Homme où vous bénéficierez d’un des plus beaux points de vue sur les Alpes du Sud, des sommets du Parc national des Ecrins aux collines provençales.

 

Vous plongerez alors dans la vallée côté nord en passant par le col de Saint Vincent et arriverez directement au deuxième et dernier checkpoint de la journée situé au pied de la Montagne de Lure, au milieu de la forêt. Après avoir récupéré votre vélo de nouveau, vous vous dirigerez en direction du charmant hameau de Lange rattaché à la commune de Châteauneuf- Miravail et ses quelques 50 habitants par un chemin à travers champs. Puis vous bifurquerez à l’ouest et après une légère montée sur les crêtes de Blaches de Paillar, vous entamerez votre dernière ligne droite au fond de la vallée jusqu’aux Omergues.

 

Sur le chemin, vous pourrez profiter d’une boucle VTT sportive mais qui vaut le détour : celle-ci vous fera monter de nouveau sur les crêtes de Lure, mais cette fois-ci plus à l’ouest. Après une longue montée vous dévalerez à toute allure un étroit et pentu corridor à travers la forêt sur près de 2 km, pour atterrir de nouveau dans la vallée, et rejoindre l’arrivée aux Omergues, les jambes fatiguées et la tête remplie de paysages magnifiques.

 

Compte-rendu de la seconde journée est ici : http://www.endorphinmag.fr/detail_item.php?i=1872

Compte-rendu de la première journée est ici : http://www.endorphinmag.fr/detail_item.php?i=1871

Toutes les infos sur : http://raidcs.com/fr/


Endorphinmag : Facebook Feed

Newsletter Endorphinmag