Corsicaraid 2018 : Jour 3

 

Cette nuit la pluie est fortemment tombée. Les raideurs se réveillent la tête dans la brume. La température à Zonza n'est pas très chaude. 7°. Les sommets sont pris dans les nuages. Le vent souffle en altitude. Pas d'orages prévus. Il n'en faut pas plus à la direction de course pour prendre la décision de rester sur les sections définies. Pas de parcours de repli à l'horizon. Nous verrons plus tard que même si certains n'étaient pas franchement motivés par cette décision que ce fût la bonne.

 

Départ est donné du Col de Bavella à 8h00 dans les nuages avec une visibilité faible et des petites averses. L'objectif est de faire une traversée du massif de l'Alta Rocca en passant par la variante alpine des aiguilles de Bavella pour rejoindre le sommet de l'Incudine (point culminant de la Corse du sud) puis d'enchainer en VTT.

 

Ca part très vite amlgé la météo. 2 raisons essentielles. Premièrement ca rechauffe, deuxièmement, les équipes qui bataillent au classement général veulent se placer en tête, avant d'atteindre le passage des chaines dans la traversée des aiguilles, pour éviter l'embouteillage. Ce pass age clé ne peut se faire que 1 par 1. Il permet aux meilleurs équipes de se détacher alors que les suivantes, moins à l'aise prennent plus de temps. Les guides placés à cet endroit, prodiguent de très bon conseils.

 

Cette traversée est un des musts des randonnées en corse. Les Raideurs ont apprécié même si les Aiguilles sont restées prises dans les nuages. La descente s'effectuera dans les mêmes conditions météo. Les raideurs rejoindront alors le GR20 pour une longue montée sur l'Incudine. Au sommet le vent a permis de dissiper quelque peu les nuages. Quelques névés sont la mais ne gènent en rien la progression. Comme prévu la tête de course a fait le trou avec le gros du peloton. Ce checkpoint marque cependant un point remarquable ou les raideurs ont profité quleques instants de la vue.

 

Le VTT suivant va proposer une partie hors chronomètre et une autre chronométrée. Pour quelle raison ? La direction de course à pris la décision de changer quelque peu l'itinéraire initial pour emprunter un petit bout de route. Celle-ci étant très étroite mais tout de même ouverte à la circulation, il a été demandé aux raideurs de descendre prudemment, d'ou la mise hors chronomètre de cette partie. Il s'agit de la descente entre le refuge de la Bucchinera et le village de Quenza. C'est encore une décision qui montre le professionalisme de la direction de course.

 

La traversée du plateau de Coscione à VTT depuis les bergeries de Basseta proposera marquera les raideurs par la beauté des paysages empruntés. Ensuite la partie neutralisée jusquà Quenza (come expliqué ci-dessus) se passera sans soucis. La dernière partie pour relier San-Gavino-di-Garbini proposera un profil plutôt typé XC avec quelques très beaux singles ou les qualités de descendeurs feront la différence. Juste avant l'arrivée la direction de course a fait le choix de proposer aux concurrents des PPR (point de passage recommandé) pour faciliter l'orientation compte-tenu des nombreux sentiers et pistes non cartés.

 

Une journée débutée avec une météo délicate s'améliorant au fur et à mesure de la journée et des sections très bien choisies. Rien à jeter !!!

 

 

 

d'autres commentaires de notre part ici :

 

http://www.endorphinmag.fr/detail_item.php?i=1895

 

 

http://www.endorphinmag.fr/detail_item.php?i=1896

 

http://www.endorphinmag.fr/detail_feed.php?i=212

 

Endorphinmag Juin 2018 - @PC


Endorphinmag : Facebook Feed

Newsletter Endorphinmag