URLM 2018 : La revanche de Yoann Sert

 

L’an dernier, il avait dû bifurquer en cours de route pour se classer sur l’épreuve de 70 km. Déçu malgré sa victoire sur la distance, Yoann Sert avait à cœur de prendre sa revanche cette année en bouclant l’intégralité du parcours de 112 km et 5 150 m D+. Il savait que la lutte serait éprouvante face à l’un des meilleurs spécialistes français, le multiple vainqueur de la Transvésubienne et excellent descendeur, Alexis Chenevier. « Nous avons roulé ensemble jusqu’au Lautaret, puis j’ai accéléré et je ne l’ai plus vu », confiait Yoann Sert. « Je n’avais aucune information sur l’écart qui nous séparait, alors j’ai roulé à bloc… mais j’ai eu de gros passages à vide ! » Derrière celui qui s’imposera finalement en 8h35, Alexis Chenevier avouait « préférer gérer, l’objectif étant d’arriver au bout sans finir trop dans le dur ». Il franchira la ligne 5 minutes après Yoann Sert, visiblement ravi d’avoir vaincu un itinéraire de haute montagne aussi exigeant que somptueux.

 

Sophie Borderes s'impose en 12h32 sur le 112 km, devançant Danièle Troesch (12h46). Seules deux femmes sont finishers de l'Elite Ultra. 

"C'était grandiose ! J'ai roulé sans me préoccuper des autres filles, je voulais juste profiter des paysages", confiait Sophie Borderes à l'arrivée. Quant à Danièle Troesch, fidèle de l'événement puisqu'elle n'a pas manqué une seule édition, elle souffrait de maux d'estomac en début de course et hésitait à bifurquer sur le 70 km avant de retrouver une énergie suffisante pour boucler les 112 km.

 

Une édition idyllique

 

Avec un compteur au maximum côté inscriptions (603 participants sur l’ensemble des épreuves), l’Ultra Raid de La Meije pouvait être satisfait de cette huitième édition avant même qu’elle ne commence. Néanmoins la satisfaction s’est révélée encore plus vive ce matin lorsque la météo s’est rangée du côté des coureurs : après la dissipation des brumes matinales d’un esthétisme rare, les concurrents ont évolué sous un soleil splendide et ainsi profité des paysages à couper le souffle du Pays de La Meije. Sur l’Elite Ultra, l’épreuve reine, mais aussi sur tous les autres formats (Raid Ultra 2 jours, e-Meije Challenge VTTAE, Rando Raid 2 jours, Randos Classic 2 jours, Randos Les Cerces), le vélo de montagne s’est exprimé dans toute sa diversité.

 

 

 

Résultats :

 

ELITE ULTRA 112 KM

  • 1.Yoann Sert 8h35
  • 2.Alexis Chenevier 8h40
  • 3.Florian Wenger 9h16

 

ELITE ULTRA 100 KM

  • 1.Dani Llorens Nunez 9h28
  • 2.Eric David 10h23
  • 3.Lucas Le Mao 10h44

 

ELITE ULTRA 70 KM

  • 1.Guillaume Rousset 6h11
  • 2.Sébastien Roux 6h28
  • 3.Stéphane Ekindjian 6h58

 

  • 1.Sandra Baumann 7h49
  • 2.Mathilde Sahuguet 8h18
  • 3.Marine Favaro 8h51

 

toutes les infos sur www.ultraraidlameije.fr

Crédits photos  : Aron Cortes


Endorphinmag : Facebook Feed

Newsletter Endorphinmag