Soutien-gorge Odlo : le style et l’efficacité !

 

Il est parfois difficile de trouver chaussure à son pied ou plutôt soutien-gorge à sa poitrine et il n’est pas rare de devoir faire un choix entre look et maintien.

 

Assez rare pour le souligner : Odlo s’en sort très bien sur cette question en apportant les 2 réponses dans un même soutien-gorge.

 

Le modèle Classic High porte bien son nom car il possède un look « classique » et des « high » (hautes) performances.

 

Uni, coloré ou même avec des motifs, le modèle se décline pour toutes les envies et son joli décolleté en V sublime sa coupe régulière.

Ce détail du décolleté n’en est finalement pas un car cela renforce le maintien du dessus de la poitrine puisque le bonnet couvre plus et monte plus haut. Et ce n’est pas si courant de voir ce type de forme au rayon brassières et soutien-gorge de sport.

Au début, on se dit « mouais, gadget… » et puis finalement à l’usage, le « hmmm, pourquoi pas… » prend le dessus !

 

Côté matière, pas de doublure, des bonnets renforcés et un dos en résille.

Devant, les bonnets sont moulés et donc pré-formés mais s’adaptent sans mal et même s’il est plutôt d’usage de préférer les bonnets souples lorsque l’on a une poitrine importante, j’avoue avoir été agréablement surprise ici.

 

« Les coques » étant plutôt épaisses, Odlo a eu la bonne idée de les « perforer » pour assurer une meilleure ventilation. Bon, quand on a chaud, on a chaud mais c’est certainement mieux que s’il n’y avait rien…

 

soutien gorge Odlo

 

Derrière, tissu en résille (bon là, ça respire) et fermeture à 3 crochets réglable. Basique mais pas de bagarre pour l’enlever à la fin de la sortie et ça, ça n’a pas de prix parfois J

Les bretelles sont solides, larges et réglables pour ajuster au mieux le soutien-gorge et pour qu’il reste bien en place tout au long de la séance.

 

Testé sur un Urban Trail avec des escaliers et des relances à n’en plus finir, le Classic High a joliment fait son job.

 

Côté entretien, rien de spécial, lavage à 40° et pas de sèche-linge. Néanmoins, c’est toujours mieux de placer ses sous-vêtements dans un filet, celui-ci n’échappe pas à la règle même s’il a l’air costaud ;-)

 

Tailles : 70A à 95E

Composition : Polyamide et Élasthanne

Prix : à partir de 30€ (en promotion) à 50€

Site : www.odlo.com

 



Endorphinmag

Juliette Duchemin, Juin 2018.


Endorphinmag : Facebook Feed